Evenepoel s’impose en solitaire à Bruxelles


Le grand favori au départ dans le Parc de Cinquantenaire était Remco Evenepoel. En tant que coureur local, il connaît la région comme sa poche et a joué sa carte maîtresse à plus de 80 km de l’arrivée. Un groupe d’élite a entamé la finale, mais Evenepoel a mis la cerise sur le gâteau à 11 km de l’arrivée. Il devance Aimé De Gendt et Tosh Van der Sande.

Foto: © Photonews

Après 12 km, l’échappée précoce était un fait. Peyskens (Bingoal Pauwels Sauces WB), De Vylder (Sport Vlaanderen – Baloise), Traeen (Uno-X Pro Cycling Team), Van Empel (Vini Zabu’), Hesters (Beat Cycling), Scott (Canyon DHB Sungod) et Marchand (Tarteletto – Isorex) ont pédalé ensemble pour créer une avance maximale de 2’27 ».

La nouveauté de cette année était un double passage sur le Mur de Grammont, le Bosberg et le Congoberg dans la région de Geraardsbergen. La course s’est ouverte au premier passage. Après que Campenaerts et Evenepoel, entre autres, aient accéléré sur le Mur, un groupe d’élite a roulé vers les derniers coureurs de l’échappée matinale. Au début du deuxième tour à Grammont, nous avions un groupe de tête avec : Evenepoel (Deceuninck – Quick-Step), De Gendt (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux), Gilbert et Van der Sande (Lotto Soudal), Campenaerts (Team Qhubeka Nexthash), Hirschi et McNulty (UAE Team Emirates), De Vylder (Bingoal Pauwels Sauces WB) et Traeen (Uno-X Pro Cycling Team).

Au deuxième passage sur le Mur, c’est Gilbert qui a accéléré. Campenaerts s’est également dirigé vers la chapelle. Pour les premiers échappés, Traeen et De Vylder, c’est allé trop vite, ils ont dû lâcher prise. Un groupe d’élite de sept coureurs s’est dirigé vers la 2ème montée du Bosberg et du Congoberg, mais il n’y a pas eu d’attaque.

Avec une avance de 1’40 », les leaders ont entamé les 40 derniers kilomètres en direction de la Houba de Strooperlaan au cœur de Bruxelles. Deux autres sections pavées et la pente numéro 9, la Heiligekruiswegstraat, attendaient les coureurs. Sur le chemin vers ces derniers obstacles de la journée, Evenepoel et Campenaerts ont essayé de se détacher du groupe de tête, mais cela n’a pas fonctionné.

Avec 11 km à faire, c’est Evenepoel qui a fait une attaque décisive. Il a laissé De Gendt derrière lui et a remporté sa deuxième victoire en quelques jours seulement. Après avoir remporté La Course des Raisins à Overijse, Evenepoel a également été le meilleur dans la Brussels Cycling Classic. Van der Sande a pris la troisième place sur le Boulevard Houba de Strooper.